Profiteroles

Profiteroles de NoëlPour Noël, impossible de trouver le mascarpone, indispensable pour faire le tiramisu prévu. Je me suis rabattue sur des profiteroles, surtout que j’ai appris, à l’occasion que c’est l’un des dessert préféré de Monsieur Fourmi. (Après 5 ans de concubinage, en voilà un scoop !)

Donc me voilà cherchant une recette de pâte à chou, en pas trop grosses quantités, sur le web. J’en choisi une et je me lance.
Je fais fondre mon beurre dans l’eau, etc. plouf, je met la farine, ça a l’air pas mal, je dessèche la pâte et le résultat semble normal. Puis j’ajoute un oeuf et là, la cata, ma pâte est beaucoup trop liquide, presque comme une pâte à crêpe !
Je me dis qu’il faudrait un miracle pour que ces petits tas tous plats se transforment en chou, mais je mets au four, et effectivement, ça gonfle quand même. Me voilà avec de minuscules soucoupes volantes ! Super, mais ça ne va pas du tout pour mes profiteroles ! en plus, c’est tout sec !
Comme il me restait de la pâte, j’ai ajouté de la farine jusqu’à avoir une consistance normale et mis des noix de pâte au four : résultat, c’est mieux mais les choses n’ont pas gonflé du tout cette fois ! ils sont pleins, impossible de garnir ça.

Bon, comme j’ai déjà fait des gougères je ne désespère pas et je recommence depuis le début avec ma recette salée mais éprouvée.
Heureusement, ça a marché parce que sinon, je rendais mon tablier. Comme si je n’avais que ça à faire, l’avant veille de Noël de refaire trois fois ma pâte à choux ! Nan mais j’vous jure !
Je n’ai pas eu le temps de prendre les choux ratés en photo (dommage, vous auriez bien rigolé) car malgré leurs formes désespérantes, monsieur Fourmi s’est jeté dessus et les a tous mangé ! (C’est là que j’ai appris son irrépressible attirance pour le chou)

Profiteroles de Noël

Pour une dizaine de choux pas trop gros :

50g de farine
8cl d’eau
25g de beurre
1 oeuf
1 CC de sucre (de canne)
1 pincée de sel

  • Dans une casserole, mettre l’eau, le beurre, le sucre et le sel et porter à ébullition en surveillant.
  • Lorsque tout le beurre a fondu, retirer du feu et mettre la farine d’un coup. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène, puis dessécher la pâte sur feu très doux pendant une à deux minutes en mélangeant constamment à la spatule en bois. La pâte doit bien se décoller des parois.
  • Préchauffer le four th7
  • Dans un bol, casser l’oeuf et le battre grossièrement.
  • Verser la moitié de l’oeuf battu dans la pâte et mélanger jusqu’à ce qu’il soit bien intégré.
  • Faire de même avec le reste de l’oeuf.
  • Tapisser une plaque de papier sulfurisé et déposer des boulettes de pâte à l’aide de deux petites cuillères.
  • Cuire 25mn à 210 ° (th 7) sans jamais ouvrir la porte du four. Éteindre le four en laissant les choux refroidir à l’intérieur.

Glace vanille ou vanille pacane
80g de chocolat noir pâtissier
2 CS d’eau
2 CS de crème fleurette

  • Au moment de servir, Couper un chapeau sur chaque chou, sans le détacher complètement. Du bout du doigt, aménager une cavité dans chaque chou.
  • Remplir généreusement de glace à la vanille, ou comme chez moi, de vanille – pécan- caramel, glace locale connue sous le nom de « vanille pacane » et qui est une vrai tuerie.
  • Préparer une sauce chocolat en laissant fondre 80g de chocolat noir avec 2 CS d’eau. Lorsque c’est bien fondu, ajouter 2 CS de crème fleurette et verser sur les profiteroles.

Profiteroles vanille pacane, sauce chocolat

Sur ce, je vous souhaite une bonne et heureuse année !

Faites connaître cet article :

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>