Cake à la noix de coco

Cake à la noix de coco

Ça fait longtemps que je ne vous ai pas embêté avec mes cake à l’okara. Bien sûr vous pouvez toujours remplacer l’okara (résidu de la fabrication de lait de soja) par un simple yaourt, ce sera tout aussi bon.

1 dose d’okara un peu pressé (120g) Cake à la noix de coco
150g de sucre
2 oeufs
150g de farine
1 sachet de levure
1 pincée de sel
1 sachet de sucre vanillé
1 CC de vanille liquide
7cl pot d’huile
5cl de rhum vieux
100g de coco râpée + 2CS pour servir

Beurre et farine pour le moule (ou papier sulfurisé)

  • Battre l’okara avec le sucre
  • Ajouter les oeufs puis la farine , la noix de coco et la levure
  • Ajouter l’huile et enfin le rhum et le sucre vanillé
  • Verser dans un moule à cake beurré et fariné
  • Enfourner 35mn th7 en surveillant la cuisson
  • Saupoudrer de noix de coco au moment de servir
Cake à la noix de coco et cocotier en arrière plan !

Cake à la noix de coco et cocotier en arrière plan !

Faites connaître cet article :

2 comments

  1. Qu’est-ce que l’okara exactement ? Comment le fait-on ? Est-ce qu’on en trouve du tout prêt ? Cette recette me plait bien mais je viens juste d’entendre (de lire) pour la première fois le mot « okara ». Si vous pouvez m’expliquer, j’apprécierai beaucoup. Merci.

    • Bonsoir,
      L’okara est le résidu qui nous reste lorsqu’on fabrique des laits végétaux. On broie des grains de soja prétrempés avec de l’eau, on cuit, puis on filtre. le liquide est du « lait de soja », le résidu dans le filtre, c’est l' »okara ».
      on peut remplacer l’okara de cette recette avec un yaourt de soja.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>